Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 08:39
Loup Garou y es tu ?
Loup Garou y es tu ?
Loup Garou y es tu ?
Mercredi 29 juillet, nous avons été attaqués par "les loups garous de Tiercelieux" !
Un jeu de déduction et de bluff qui a nécessité toute notre attention et notre concentration pour survivre à ces terribles créatures assoiffées de sang et de chaire humaine...
Mais aussi et surtout une aventure ludique, conviviale et joyeuse qui nous a permis de nous retrouver tous avant de partir chacun(e) pour des vacances bien méritées !!!
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 08:20
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...
Nous avons murmuré à l'oreille des chevaux...

C'est avec plaisir que nous avons retrouvé les chevaux de Carole dans son manège à St Igny de Roche.

La séance a démarré par une présentation des chevaux, Gospel, Rainbow, Titou et Nathan. Ainsi après une prise de contact avec eux (brossages et calins divers...) le lien était établi.

Carole avait préparer plusieurs exercices pour nous familiariser avec les équidés. Au cours de la séance, elle nous a transmis les codes pour parfaire notre communication avec cet animal.

- marcher avec le cheval à la longe

- être capable de l'arrêter en disant simplement "Ola"

- le faire reculer

- lui faire lever une patte en l'accompagnant avec notre genou levé

- lui faire baisser la tête au sol pendant quatre secondes

- le faire tourner sur place

- le faire passer derrière ou devant une quille

- le faire monter sur un plot et à l'aide d'une chambrière lui faire lever une patte

- lui demander de rapporter un objet

Stéphanie : je me suis sentie vraiment à l'aise avec Titou. Il aimait beaucoup quand je le brossais sous le ventre. Il obéissait très bien quand je lui demandais de marcher ou de s'arrêter.

Michel : j'ai travaillé avec Gospel, la plus jeune et la plus jolie jument du groupe. J'avais du mal à la faire avancer parce que j'avais peur de lui faire mal. Malgré une mauvaise expérience dans mon enfance, je me suis senti rassuré grâce à la pédagogie de Carole.

Christian : j'ai travaillé avec Nathan, le plus grand cheval du groupe et aussi le plus calme. J'étais assez impressionné par sa hauteur et par ses réponses affectueuses à mes brossages. Il faut savoir que sa tête pèse aux alentours de 50 kg, donc il faut être bien campé sur ses deux jambes. J'ai bien senti que le langage des chevaux n'est pas le même que le notre. Carole insiste beaucoup sur l'importance de regarder la position des oreilles et regard du cheval.

Olivier : j'étais avec Rainbow,  le cheval le plus coquin du groupe. J'ai bien aimé quand il marchait à côté de moi et aussi j'ai bien vu qu'il m'écoutait quand je lui parlais et que je disais "Ola" en levant le bras pour qu'il s'arrête.

La matinée fut riche mais une fois de plus trop courte. 

Merci Carole !!!

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 08:50
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
"Des marionnettes et des hommes", un spectacle prémonitoire et visionnaire
Le chef des mariobots l’avait bien dit  dans le dernier spectacle « des marionnettes et des hommes » que nous avons présenté la dernière semaine de janvier dernier :
« Avis à la population, une nouvelle ère est arrivée, à partir de maintenant, vous n’aurez plus le droit de vous serrer la main, de vous embrasser, de vous regarder, de vous parler et de rigoler ! »
Les marionnettes :
« Le chien qui n’aimait que les calins : Moi, ça me fait peur !
Frisotti : Pourquoi qu’elles viennent nous embêter ?
Henri : On était bien tranquilles avant ! »
Depuis septembre dernier, l’atelier théâtre s’était transformé en laboratoire de recherche sur l’expression des marionnettes. Nous n’avions pas mesuré le risque qui se tenait alors tapi dans l’ombre et qui n’attendait qu’une occasion pour se manifester...
A ce moment-là, nous étions loin d’imaginer qu’il suffisait simplement au chef des mariobots de faire rentrer des marionnettes innocentes dans cette bouche géante, surmontée d’un œil… Celles-ci, une fois dégluties étaient alors régurgitées sous forme de mariobots maléfiques.  Propulsés par un nuage de fumée, elles allaient inéxorablement propager le mal qui allait confiner le monde entier.
Et si le coronavirus n’était pas venu de Chine… ???
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 13:29

                                Après avoir été confinés pendant  trois mois, pour certains au foyer, pour d’autres en famille ou bien encore en appartement seuls, nous nous sommes enfin retrouvés tous.

Nous avons été obligés de bousculer nos habitudes. Nous ne pouvons plus aller à St Igny pour l’instant à cause des transports. Nous avons donc du réorganiser nos activités de l’accueil de jour au dessus de l’atelier de l’ESAT.

Aujourd’hui, plus de transports, on descend à pieds. On fait des nouvelles activités, ça nous donne l’occasion de faire des nouvelles expériences.

Marie et Carole, nos intervenantes extérieures ne nous reviendront qu’en septembre.

Nos projets théâtre sont mis en pause. Notre participation à « Expo en Chœur" à St Maurice les Chateauneufs est repoussée à la prochaine édition.

En dépit des conditions réduites que nous imposent les recommandations sanitaires, Patrick, Liliane, Emmanuel et Valérie se mobilisent pour faire face à l’adversité et poursuivre les projets engagés.

Tout le monde est bien content de se retrouver et reprendre la vie normale.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 16:09
Tout Molière ou presque !
Tout Molière ou presque !
Tout Molière ou presque !
Tout Molière ou presque !
Mardi 10 mars, nous sommes allés voir un spectacle intitulé "Tout Molière ou presque..." à l'Espace Culturel du Brionnais.
Trois comédiens décident de relever un impossible défi : monter tout Molière… en moins d’une heure !De Tartuffe au médecin malgré lui, en passant par les fourberies de Scapin, l’avare ou le bourgeois Gentilhomme, on assiste à un florilège des meilleures scènes de Molière, orchestré par une équipe de bras cassés, investis d’une mission au service de laquelle ils mettront toute leur énergie ! Une manière ludique et joyeuse de faire découvrir aux plus jeunes le plus célèbre auteur de l’histoire du théâtre.
Molière a commencé en tournée, sur des tréteaux, sans décor, sans artifice et Vincent Caire, le metteur en scène a décidé d’adopter un dispositif similaire : les changements se font à vue, le décor se compose uniquement d’un fauteuil et d’un portant sur lequel pendent tous les costumes utilisés dans le spectacle. Très régulièrement, on casse le quatrième mur, pour communiquer directement avec le public, comme on peut le faire en commedia dell’arte. 
Les comédiens changent constamment de costume… ils enlèvent un manteau, mettent un chapeau et hop ! Et hop un nouveau personnage apparait. Les trois personnages sont distraits, maladroits, de mauvaise foi ; ils veulent bien faire, mais dans leur précipitation à interpréter les 33 pièces de Molière, il leur arrive de faire des bourdes qui sont autant de prétextes à lazzi (blagues en italien)
Partager cet article
Repost0
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 10:35
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !
Tout pour la musique !

Le jeudi 6 février, suite à notre 1ère rencontre chez eux, nous avons reçu à l’Accueil de Jour la chorale de l’EHPAD de Marcigny/Semur en Brionnais.

Ils sont venus nous interpréter un répertoire de leur génération : « Petit tambour »,  « les gars de la marine », « chevaliers de la table ronde », « les moustaches », « le lion est mort ce soir », « si tu vas à Rio », « le parapluie »…

Nous avons également chanté avec eux et ils ont dit qu’on chantait bien.

Nous leur avons fait découvrir nous aussi quelques chansons que  l'on travaille comme « je suis un homme », « c’est un beau roman », et « la maladie d’amour »

L’après-midi s’est poursuivi autour d’un pot de l’amitié, on a discuté et rigolé avec eux.

Après leur avoir donné un coup de main pour les personnes en fauteuil, ils sont repartis le sourire aux lèvres. On s’est alors dit à une prochaine fois chez eux à Marcigny.

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 16:19
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"
Retour sur le spectacle "des Marionnettes et des Hommes"

Bilan du spectacle « Des Marionnettes et des Hommes »

Présenté à l’Espace Culturel du Brionnais les 30 et 31 janvier 2020

Une création collective est venue clôturer ce projet marionnettes, initié il y a 4 ans.

A l’issue d’une semaine accueillis en résidence à l’Espace Culturel du Brionnais, trois représentations ont été données suivies chacune d’un débat.

- 1ère représentation à destination des écoles primaires de Chauffailles :

                                        soit 222 élèves du CP au CM2.

- 2ème représentation à destination des établissements spécialisés ( Monsol, Paray le Monial, Le Creusot, Charolles, Tournus, Gueugnon, St Clément de Vers) le lycée professionnel agricole de Charolles, une classe de 3ème du collège P.Faure de Chauffailles, l’EHPAD de Coublanc :

                                               soit 137 personnes.

- 3ème représentation à destination d’un plus large public (familles, amis, amateurs de théâtre) :

                                               soit 151 personnes.

Au total, 510 personnes ont vu le spectacle et assisté aux débats qui s’en sont suivis.

Tout le monde est d’accord pour reconnaitre que ça valait le coup de travailler 5 journées à temps plein pour pouvoir passer la semaine à l’ECB.

L’ECB est un endroit spacieux avec des bonnes lumières, une bonne sono et on avait l’impression d’être dans une bulle très confortable toute la semaine.

C’était important d’avoir tous ces jours ensemble car nous n’avions jamais répéter le spectacle tous ensemble. Donc ça nous a permis de caler toutes les scènes et de nous ajuster les uns par rapport aux autres. On a pas perdu de temps.

C’était intéressant de passer toute la semaine à l’ECB parce que ça nous a permis de bien nous concentrer, d’être sérieux et d’améliorer notre travail avec les marionnettes.

Quels intérêts voyez vous dans ce projet collectif ?

C’était bien parce que on était tous ensemble, ça nous a permis de :

- Partager un moment comme si on était en famille dans un endroit chaleureux.

- De travailler avec des collègues avec qui on a pas l’habitude.

- Ça nous a permis d’oublier le travail et de se changer vraiment les idées.

- De rencontrer et d’échanger avec les enfants des écoles primaires, les usagers de différents établissements et le vendredi soir de présenter notre spectacle à nos familles, amis et amateurs de théâtre.

- C’était intéressant de proposer un spectacle en vrai. C’était différent de la télévision parce que c’est vivant et ça permet le contact avec les gens.

Que vous a apporté le travail avec les marionnettes ?

- C’était comme une projection de nous-même (dixit M.Caillat) car on peut dire que la marionnette était devenue un peu nous.

- L’idée de refaire du théâtre sans nos marionnette, ça va faire un vide.

- C’était comme un jeu de travailler avec elles.

- Très rapidement, elles sont devenues nos amies.

- Elles pouvaient dire plein de choses à notre place.

Les temps de débat étaient ils intéressants ?

- Ça nous a permis de faire connaissance avec des gens très différents qui étaient venus à notre rencontre.

- Les questions des gens dans la salle nous ont permis de montrer et aussi d’expliquer tout le travail qu’on avait fait pour pouvoir présenter ce spectacle.

- C’est l’occasion pour nous de nous faire applaudir et connaître le travail qu’on fait à l’Accueil de Jour.

- C’était bien de pouvoir montrer l’envers du décor pour que les gens comprennent bien comment on animait les marionnettes à l’intérieur de l’immeuble.

- Plusieurs personnes nous ont même demandés si on allait rejouer…

Les bémols de cette expérience collective ?

- Olivier : Des fois, c’était difficile de se retenir pour aller aux toilettes.

- Stéphanie : c’était dur de faire des journées entières à la ferme pour récupérer. L’organisation des déplacements lors des « tournages » des modules était compliquée.

- Pierre : du mal à rester assis au moment des répétitions.

- Nicolas B : c’était dur de toujours recommencer à répéter les scènes, on s’arrêtait souvent et des fois ça allait trop vite.

- Marion : un peu dur de rester sur ma jambe gauche debout.

- Anne : mal à l’épaule quand il fallait agiter la marionnette sur la musique.

- Frédéric J : un peu dur d’être avec tout le monde toute la semaine.

- Rémi : j’aurais aimé avoir plus de relaxation pour évacuer le trac.

- Lise : j’aurais aimé appuyer sur le bouton de la machine à bulles.

Liliane : c’était intéressant d’utiliser un support nouveau au sein des ateliers théâtre à savoir la marionnette qui a permis de faire émerger des nouvelles compétences chez certain(e)s faisant apparaître une amélioration de leur présence sur la scène, de leur élocution, de leur capacité à apprendre des textes… j’ai été impressionnée par la mobilisation en termes de concentration, de sérieux et d’investissement dont les personnes de l’AJ ont fait part au cours de cette semaine. les usagers se sont comportés comme une vraie troupe de théâtre sachant mettre en avant leurs compétences d’apprentis comédiens, leurs capacités de s’unir autour d’une création collective. Conscients de l’enjeu, ils se sont éfforcés de donner le meilleur d’eux-mêmes. Sur scène, leur plaisir était perceptible.

La reconnaissance du public a travers leur présence, leurs applaudissements, les retours positifs sont venus récompenser l’engagement de chacune et de chacun.

Michel : j’ai bien aimé les moments de représentation parce que c’est la finalité. J’ai toujours envie de donner le meilleur de moi-même pour éviter les regrets.

Lise : c’était magique de faire des bulles. Les Mariobots avaient tué toutes les marionnettes et moi avec Nicolas M. je suis arrivée en faisant des bulles et là les Mariobots sont redevenus gentils. Je tenais Poisson feu dans ma main au milieu de l’océan.

Olivier : j’étais très content que Aurélie, Fabrice, Matéo et Jonhatan viennent me voir avec ma marionnette : « le Chien qui n’aimait que les calins ». Des fois, j’avais mal à la main et au dos à force de faire bouger ma marionnette.

Jean-Pierre : j’aime beaucoup ma marionnette Bip Bip. J’ai aimé le faire danser et dire coucou. J’ai bien aimé le moment ou j’ai pu redonner un dessin pour remercier le garçon du collège qui avait écrit un poème pour Bip Bip lors de notre exposition à la médiathèque.

Christian : j’étais la voix off du spectacle et aussi j’activais l’ouverture et la fermeture de la bouche et aussi je faisais sortir de la fumée de la bouche. J’étais fier de jouer ce rôle car avec mon problème de vue ce n’était pas évident dans le noir d’intervenir au bon moment.

Didier : j’ai bien aimé jouer le mariobot méchant avec mon masque blanc.

Stéphanie : j’ai bien aimé faire danser ma marionnette « Ch’ais pas » sur la chanson de Philippe Catherine. C’était bien aussi pour moi d’aider Anne.

Frédéric C. : j’aimais bien le moment du salut final quand les gens nous ont applaudis parce que ça montre que ce qu’on a fait c’était un vrai travail.

Pierre : j’avais le traque, la semaine de répétition m’avait beaucoup fatigué. Et puis comme je démarrais le spectacle, c’était une grosse responsabilité…

Karine : dommage que ce soit fini. J’ai bien aimé faire le mariobot qui faisait peur. J’aimais mon maquillage blanc, les gens ne voyaient peut-être plus Karine…

Hervé : moi, j’ai eu peur quand Jeannot le Mécano est arrivé avec sa grosse tête pour nous faire peur. J’ai bien aimé tiré avec nos pistolets à eau pour tuer les marionnettes.

Marion : moi, j’étais « à fond dans le guidon », je me suis vraiment sentie à l’aise. Cette semaine m’a vraiment fait du bien. J’aimais bien quand tout le monde répétaient ma phrase et que le public rigolait. J’aimais bien quand il fallait crier, ça me faisait peur, je tremblais et ma marionnette aussi. J’ai bien aimé parler au public avec ma marionnette. J’aimais bien animer la bouche aussi dans la scène de Chaos.

Nicolas M. : dans le spectacle je devais arriver au milieu du public et chercher mes marionnnettes auprès des spectateurs en disant « et ben bondieu où c’est qu’elles sont mes marionnettes » . avant d’y aller j’ai dit à Patrick : j’ai peur… En fait, ce moment là m’a vraiment plu. J’ai bien aimé le passage où je suis paralisé par la grosse tête de Michel. A la fin, j’ai respiré très fort pour crier plus longtemps pour faire fuir les mariobots.

Dominique : pour moi, jouer avec ma marionnette dans le module, c’était un peu comme jouer à cache-cache. J’aimais bien parlé fort avec tout le monde parce que j’ai senti que ça m’ouvrait la cage thoracique.

Magali : j’aimais bien faire les bruits, je tapais avec un marteau 3 fois comme chez le juge, je bougeais la cloche quand Jeannot le Mécano ouvrait ou fermait la porte de sa boutique. Avant chaque représentation, je regardais sur mon papier quand je devais faire les bruits. J’ai beaucoup aimé après le spectacle expliquer et montrer aux gens les objets qu’on avait utilisé avec Frédéric J. pendant le spectacle. Ça m’ a fait très plaisir de voir que les éducateurs de l’Oasis même Mme Duhamel et M.Pfeferkorn étaient venus me voir.

Frédéric J dit qu’il n’a rien à dire mais tout le groupe le remercie pour son travail sérieux et concentré à faire les bruitages. Tout le groupe l’a applaudi.

Patrick : pour moi, je me dis que c’était une chance d’être accueillis comme les autres compagnies qui viennnent en résidence chaque année à l’ECB pour finaliser la création de notre spectacle.

Emmanuel COLLE : J'ai trouvé ce projet particulièrement intéressant car il a permis de bousculer un peu les habitudes des résidents ce qui n'a pas été sans créer des petites tensions. Sur la dernière semaine j'ai pu constater l'incroyable motivation des résidents malgré la fatigue surtout en fin de semaine et leur désir de montrer leur travail.

Cette semaine a aussi été l'occasion pour moi de faire un peu mieux connaissance avec chacun.

Au travers des ateliers que j'accompagne depuis septembre j'ai pu constater d'énormes progrès que les parents ont également remarqués (cela confirme l'intérêt des activités du temps libéré pour la vie de tous les jours; chose que je n'avais pas forcément remarquée à mon arrivée).

Mon plus grand regret est de ne pas avoir pu regarder la représentation en tant que spectateur.

Je note également l'absence très remarquée de tout le personnel de direction le jour de la représentation officielle qui me semble un évènement majeur et prévu depuis longtemps.

En tout cas merci à tous pour cette belle expérience.

Partager cet article
Repost0
15 février 2020 6 15 /02 /février /2020 11:14
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !
Il est bon de se laisser souffler !

Comme chaque année, l'Espace Culturel du Brionnais invite une compagnie artistique pour un temps de résidence.

La Cie "le grand jeté", proposant de la danse contemporaine a pu parachever sa dernière création intitulée "Et souffle".

Le mercredi 15 janvier, nous avons été accueillis pour participer à deux ateliers avec cette compagnie.

Dans un 1er temps la danseuse et le chorégraphe nous ont exposé leur démarche.

Sur scène, le décor est simple, un énorme ventilateur et une bâche qui pourrait s'apparenter à un parachute qui va sous l'effet du souffle se gonfler et inversement.

Nous sommes conviés à rejoindre Rénata Kaprinyak sur scène pour un échauffement et une expérimentation du dispositif créatif.

C'est juste fascinant ! Se laisser porter, emporter et caressé par l'intensité de ce souffle...

La Cie nous a présenté un extrait du spectacle.

Enfin nous avons échangé nos ressentis sur ce que nous venions de voir avec Frédéric Cellé le chorégraphe et Rénata.

C'était un moment agréable qui nous a permis de "souffler" un peu juste avant d'entrer à notre tour en scène fin janvier pour cette fois ci présenter notre spectacle.

Partager cet article
Repost0
6 février 2020 4 06 /02 /février /2020 13:35

http://brionnais.tv/index.php/video/186/mag-29-janvier-2020-liliane-benoist-accueil-de-jour-oasis-chauffailles/

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 11:23
Des Marionnettes et des Hommes !

Toute L'équipe de l'accueil de Jour

vous souhaite une excellente année 2020

et vous annonce son nouveau spectacle

"des Marionnettes et des Hommes"

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public adulte en situation de handicap mental.
  • Contact

Pages