Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 12:17

Le soir même, une grande fête fut organisée pour moi.

Sur des feuilles de marronnier, était posé un grand repas froid, composé de petits insectes en tout genre.

tout au long de la soirée, on sirota de la sève de plante mélangée à du nectar.

                         

               Nicolas, Rémi, Cyrille, Karine et Jean-pierre le 30 juin 11

 

Au cours de cette grande fête, toutes les fourmis se mirent en ligne pour danser un Madisson géant.

Près de la sortie de la fourmillière, un rayon de lune éclairait les danseurs et les musiciens de l'orchestre qui agitaient leurs antennes pour marquer le rythme de la danse.

                                                                 Franç... et Lil... le 30 juin 11

 

Tout à coup,un terrible bruit vint assourdir toute la fourmillière puis la terre se mit à trembler, une lumière blanche très violente aveugla toute cette smala noctambule...

             Dominique, Sylvain, Mustapha, Hervé, Pierre le 7 juillet 11

 

En tant que "grand protecteur de la fourmilière", je me sentais le devoir d'être en 1ère ligne ...
toutes mes pattes tremblaient ... mais je pris courageusement la direction de la sortie du tunnel ...
dehors, l'orage se déchainait ...
le tonnerre grondait de plus belle ...
et là ... à 2 pas ... je découvris le carnage :
le grand marronnier n'avait pas résisté ...
il avait été abattu par un éclair ...
il reposait devant moi ... tel un géant vaincu ... encore fumant de cet impitoyable coup de foudre ...

                                                 Piotr le 3 aôtt 11

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 12:01

IMGP3408.JPG

 

Le mercredi 29 juin 2011, nouvelle performance de

"Satues Quo"

Une manière de faire un petit clin d'oeil à Mme Duhamel qui a soutenu l'action de l'Accueil sur le Temps Libéré depuis sa création.

Un grand Merci.

Nous lui souhaitons de profiter autant que nous de ce nouveau "Temps Libéré" qui s'ouvre à elle... Clignement d'œil

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 12:11

IMGP3030.JPGLe samedi 14 mai, à Chauffailles, dans le cadre "d'Escapade magique", pour la 1ère fois (et pas la dernière...), nous avons présenté une exposition de satues vivantes dans l'entrée de l'Espace Culturel en Brionnais. 

Ainsi pendant une demie heure, le public a pu déambuler parmi une dizaine de personnages parfaitement figés.

Une expérience riche en matière de connaissance et de maitrise du corps.

 

Quelques commentaires des comédiens :

 

Didier : motus et bouche cousue !

 

Mustapha : Je pensais que j'aurais pu m'endormir ... mais non !

 

Tous : Au milieu de notre silence, ça faisait plaisir  d'entendre les commentaires positifs  des gens.

C'était agréable de voir les gens nous regarder avec attention, ils parlaient tout bas pour  ne pas nous déranger.

C'était chouette de se faire photographier !

Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 11:50

          L'hiver qui suivit fut un temps de bonheur et de partage merveilleux, calfeutrés que nous étions dans les profondeurs de la terre chaude sous les racines du chêne d'or de la forêt du Ravanella. La poésie était notre principale distraction, avec les recits de nos anciens nous comptant leurs années de jeunesse héroïques dans les fleurs de coquelicot, bleuets et marguerites des bords de champs de blé. Nous révions au printemps à venir et à l'été futur, peut-être y trouverons nous de nouveau au bord de chemin quelques unes de ces fleurs qui font les souvenirs...

                                                                           Par Dom le 1er mars 2011 

 

           Un jour la reine des fourmis me convoqua dans sa galerie. Je me trouvais nez à nez avec un tapis blanc. Des oeufs! Ceux-ci étaient soigneusement disposés et rangés.
Je sentis alors mon petit coeur se serrer. Quelle belle famille ils formaient là !

                                                                        Par laurianne le 14 mai 2011

 

La reine me demanda de prendre place à ses côtés.

Elle fit plusieurs mouvements vibratoires de son corps contre son abdomen...

L'effet fut immédiat, en quelques secondes, toute la fourmilière était réunie !

A ma grande surprise, elle annonça à l'ensemble des fourmis, ma nomination de "grand protecteur de la fourmilière"

Ainsi, je serai chargé de veiller à la sécurité et au bon fonctionnement de cette grande famille...

                        Par Christian, Michel, René, Stéphanie et Olivier le 25 mai 2011

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 11:36

lutte     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 E.S.C LUTTE CHAUFFAILLES

Le championnat de France de Lutte adapté s'est déroulé à Aulnay-sous-Bois, les 29 et 30 Avril. Les 80 lutteurs des divers comités ont été accueillis chaleureusement par le club organisateur. Chaque participant a reçu un cadeau de bienvenue en souvenir de ce championnat. Le fair-play et la bonne humeur étaient au rendez-vous autour des tapis d'Ile de France. Les 7 lutteurs de l'OASIS ont honorés le club et la ville de Chauffailles avec 3 champions de France et 1 vice-champion de France.  Voici les résultats :

2 ème division en Senior Féminine:

 BUISSON Patricia, championne de france



2 ème division en Senior Libre Masculin :

DESPLANTES Sylvain , champion de France


LORTON Marc-Antoine, se classe 4ème

DRUERE Hervé, se classe 5 ème

VALENTI Mickaël, champion de france



3 ème division Senior Libre Masculin 

ARBAOUI Mustapha, vice-champion de france

LAGOUTTE Jean-Pierre, se classe 7ème


Un grand bravo à ces lutteurs et à leur entraineur Marie-Cécile LAMURE.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 11:30

Mardi 5 avril, nous sommes allés voir un spectacle de cirque contemporain  au théâtre de Roanne.

 

L'inspiration du spectacle : "Si ton ami boite du pied droit, boite du pied gauche. "
Renard J, Journal, 1906


Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 13:07

Un peu plus tard, Mimi la fourmie décida de me présenter au reste de la fourmillière.

"4 pattes chevelues", c'était mon nom.

Mes milliers de frères et soeurs m'accueillirent à pattes ouvertes...

                   Anne, Olivier, Michel, René et Christian   le 15 septembre 2010

 

 

Ils me semblaient tous semblables dans un premier temps... et puis, j'appris à les reconnaitre petit à petit : une couleur différente pour celui-ci, une antenne plus courte pour celui-là. Un son de voix plus chantant pour celui-ci, une demarche alerte pour celui-là. Tous me devenaient si familiers...

                                                                         Isa le 16 février 2011

                                                                             

 

Bientôt, l’automne arriva avec ses couleurs, ses odeurs mais aussi ses inondations. Rapidement, le niveau autour de la fourmilière monta, les 1ères fourmis furent emportées par les flots. J’eu l’idée alors, d’attirer à la fourmilière une feuille de platane qui flottait à proximité. Je l’amarrais avec un fil d’araignée d’une longueur suffisante pour faire un pont entre la fourmilière et la terre ferme…

                                                                     Lil... le 16 février 2011

 

 

Ainsi toutes les fourmis arrivèrent saines et sauves sur la terre ferme.

Au moment où la dernière franchit le pont, toutes, m'encerclèrent et agitèrent leurs antennes les unes contre les autres.

C'est alors qu'une onde de bonheur génrale et communicative m'envahit profondément...

                                                                                                         Michel le 23 février 2011

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 12:50

Copie_de_BicetPlume_c_C-Ganet-1aa5b.jpg

  

        Bic et plume, un joli titre pour une pièce visuelle, graphique, inspirée par les différentes manières de dessiner.

Yan Raballand, jeune chorégraphe imagine les danseurs modifiant

eux-même l'espace scènique. le remplissant, le coloriant comme à l'aide d'une large palette de crayons.

La musique se mêle aux bruits de dessins comme la craie sur l'ardoise... la plume qui gratte le papier ou le rouleau de peinture sur le mur...

Une pièce ludique, suite de tableaux et de séquences bigarrées, qui éveille les sens et initie à la danse contemporaine tout en s'amusant.

 

Quelques commentaires :

 

Sylvain :

C'était magnifique. Il y avait mêtme une danseuse qui avait commencé la danse à l'âge de 3 ans.

 

Mustapha :

J'ai pas bien aimé, parce qu'il n'y avait pas d'histoire. Ca ne parlait même pas...

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:22


Suite et fin ! On la rejoue, mais cette fois-ci c'est la dernière !

 

Le théâtre forum était donc l’un des modes de sensibilisation que nous avions choisi pour partir à la rencontre du public des ESAT de Saône et Loire, soutenus par le conseil général.

 

Dominique, Christian, René, Michel et Nicolas se sont lancés dans l’aventure, il y a un peu plus d’un an maintenant.

A leur côté, Isabelle et moi-même les avons accompagnés dans cette tournée.

 

A la fois ensemble et  chacun à sa place, nous avons construit notre troupe d’intervention !

Notre mission : tenter de faire émerger une réflexion et laisser entendre qu’il existe toutes sortes de situations et de réponses possibles, en fonction des différentes personnalités, sensibilités et visions que l’on peut avoir du monde et des autres.

Et c’est bien là toute la force du théâtre forum : loin de proposer les « bonnes solutions » et une fin unique, il permet avec la participation de chacun, sinon de répondre à toutes les questions, du moins d’imaginer collectivement des pistes de réflexions alternatives aux problèmes de ce monde. Et sortir du manichéisme, se mettre à la place de l’Autre, prendre conscience de nos différences… Ne sont-ce pas là les bases d’une société solidaire et ouverte sur le monde ?

 

 

C’était donc le Vendredi 20 janvier, au petit matin, que nous sommes arrivés à Joncy accueillis par Evelyne à la salle des fêtes.

le froid dehors était saisissant, mais la chaleur et la lumière qui régnaient à l’intérieur nous ont tout de suite mis à l’aise.

Et à 10 h précises, après quelques échanges amicaux et les retrouvailles avec Bogdan,  nous avons pu démarrer notre dernière séance.

Comme à l’accoutumée, j’explique comment va se dérouler notre matinée et présente chacun et chacune.

 

1ère scène « T’as pas 1 € ? » sur une fête foraine, un résidant est agressé et se fait voler son portefeuille

 

Quelques exemples d’intervention…

 

Emeline : veut appeler la police avec son portable.

La scène est mise en jeu, mais malheureusement, les voleurs lui saisissent son portable qui représente plus d’intérêt que « l’euro » demandé…

 

Bogdan : propose d’aller à la fête foraine accompagné de Franck pour se défendre si besoin. Il dit être prêt à se bagarrer avec les agresseurs.

J’attire l’attention sur le fait que la situation peut dégénérer

 

Dany : propose de mettre son portefeuille dans une poche cachée à l’intérieur ; au moment de l’intervention des voleurs, ceux-ci se retrouvent bloquer devant la situation et abandonnent.

 

Marlène : accepte de jouer une situation avec un sac à main pour illustrer plus concrètement un vol à l’arrachée.

 

Adrien : propose de crier « à l’aide », ce qui risque d’alerter les gens autour, voire la police éventuellement présente. La solution est radicale, le voleur déguerpit.

 

Certaines personnes dans l’assistance proposent de s’équiper de bombe lacrymogène, d’un couteau…

La discussion s’ouvre sur l’interdiction qui en est faite en France et le risque majeur que la situation se retourne contre soi-même.

 

Emeline : intervient et simule un coup de pied entre les jambes de l’agresseur. La situation est arrêtée, l’agresseur dit qu’il va sûrement rendre le coup violement à moins qu’il soit terrassé par la douleur auquel cas Emeline n’aura pas intérêt à se retrouver sur son chemin.

 

Fin de la scène, je refais le point avec tous sur les solutions qui semblent marcher et celles qui sont risquées.

 

 

2ème scène : « t’as vu comme c’est sale ! », deux personnes partagent un appartement, une des 2 personne ne respecte pas le contrat.

 

Dany : tente de convaincre Michel de faire le ménage mais en vain. Dégouté par son entêtement, il s’en va…

 

Marlène : propose d’éteindre la télé, ce qui met Michel très en colère, il ne va toujours pas faire le ménage.

 

Emeline : se fâche, lui enlève les pieds de la table basse, elle tente de lui arracher des mains la télécommande, elle veut tout envoyer balader…

Ce qui met Michel plus encore en colère.

 

Marlène : propose de lui rappeler les règles

Adrien : joue la scène, mais Michel ne veut rien entendre.

 

Emeline : veut punir Michel mais après discussion avec tout le monde, celle-ci comprend que ce n’est pas son rôle.

 

Nathalie : le prévient que si dans une semaine, ça continue, elle va déménager, elle ne veut plus vivre avec lui. Elle fait appel à un éducateur.

 

Dany : intervient dans le rôle de l’éducateur, il fait comprendre à Michel que devant la plainte de sa colocataire, celui-ci n’étant pas capable de respecter leur contrat de vie à 2, il risque de retourner au foyer.

Michel réagit tout de suite et se met en mouvement pour faire le ménage.

3ème scène : « a qui le tour ? », deux personnes partagent un repas, c’est toujours le même qui se lève pour remplir le pichet à eau…  

 

Franck : signifie à Christian qu’il est impoli de se comporter comme ça avec les autres.

 

Emeline : lui dit qu’il exagère mais celui-ci s’entête.

 

Dany : propose d’aller manger ailleurs. Christian est embêté, bientôt plus personne ne voudra manger avec lui.

 

Jean-Noël : décide de ne pas se lever non plus et de finir le repas sans boire…

 

Marlène : va chercher une fois de plus le pot d’eau et empêche Christian d’y accéder.

 

Jean-Noël : se lève pour aller remplir son verre. Chacun pour soi !!!

 

Le débat est ouvert sur la difficulté une fois de plus sur le partage.

Jusqu’ou peut on accepter de partager ?

Chacun pour soi, ne parait pas l’idéal non plus.

 

La séance est terminée, une fois de plus l’interactivité a bien fonctionné.

Les échanges ont été nombreux et fluides.

 

Anaïs dit avoir été très touchée par la 1ère scène.

Emeline était contente d’avoir rencontré un autre ESAT.

Jean-Noël a bien retrouvé les mêmes situations qu’à Joncy.

Dany avait déjà participé à une forme de théâtre sur le racisme et la violence.

 

Plusieurs personnes dans l’assemblée nous disent qu’elles seraient intéressées pour participer à nouveau à un forum sur le racket, l’entraide, le respect…

 

Pour conclure, je donne la parole aux 4 comédiens pour le mot de la fin :

 

René : est surpris par toutes les idées, les différentes solutions qu’ont pu apporter les travailleurs de tous les ESAT rencontrés.

 

Michel : c’était la 1ère fois qu’il faisait du théâtre, il a beaucoup aimé.

 

Nicolas : ça m’a permis de retrouver des anciens copains et de m’en faire des nouveaux.

 

Christian : a été content de rencontrer et débattre avec  toutes ces personnes. « Ensemble, on apprend à être meilleur »

 

Une fois encore on remercie tout le monde sans oublier bien sûr le conseil général de Saône et Loire

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 14:02

 Jeudi 20 janvier, nous sommes allés au théâtre de Roanne voir

"Délire à deux " d'Eugène Ionesco

 

 Un couple dans un appartement. Une scène de ménage. Quoi de plus banal, serait-on hélas tenté de dire. Oui, mais l’étincelle qui met le feu aux poudres est la suivante : le limaçon et la tortue sont-ils le même animal ? A partir de là, tout remonte : « Depuis dix-sept ans, je t’écoute. Dix-sept ans que tu m’as arrachée à mon mari, à mon foyer », dit-elle. « Mais cela n’a rien à voir avec la question », répond-il. Et la querelle repart de plus belle, alors qu’à l’extérieur la guerre civile règne, au point de faire toutes sortes d’irruptions dans la chambre où le couple se dispute

 

  délire 1              délire 2

 

Quelques commentaires ...

 

Isabelle : J'ai bien aimé les explosions, la fumée et la descente des marionnettes géantes, ça m'a impressionnée. 

 

Nicolas : c'était intéressant de discuter avec les comédiens après le spectacle.

                 Ils nous ont expliqué qu'ils se servaient de farine et du pop corn pour remplacer la poussière et les  gravas qui tombent au moment des explosions.

 

Didier : j'aimais bien les films derrière.   

 

vous pouvez voir un extrait du spectacle en vidéo dans la rubrique Liens de ce blog        

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public adulte en situation de handicap mental.
  • Contact

Pages