Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:25

Au petit matin il ne restait plus rien de cette vie de bonheur.

C'est alors que résigné, je me décidais a partir quand soudain j'entendis un énorme bruit dérrière moi...

Tout tremblant je me retournais pour ressentir a nouveau un énorme choc...

                                                       Michel C. le 29 février 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Elles arrivent, elles sont des milliers, c'est bientôt la fin<br /> sur Arte.TV/Plus7 le jeudi 6 septembre.<br /> <br /> Le choc des fourmis tueuses d'Argentine ???
Répondre
D
Je vis apparaitre la "Reine" accompagnée de fourmis porteuses des nombreux nids d'œufs, essoufflées, couvertes de seulement quelques d'égratignures et brulures superficielles. Elles étaient suivie<br /> de leurs sauveurs... qui étaient-ils ? d'où venaient-ils ???<br /> Libérés par le déracinement du chêne d'or, le groupe des statues de RAVANALLA !!! était là ! Seul une bonne action pouvait les libérer du sortilège qui les avait enseveli sous le grand chêne .<br /> L'orage, puis la chute de l'arbre leur permis de revivre pour le plus grand bonheur de tous. L'on reconnu ainsi : la Sauterelle en habit de tennisman, Petite et Grande Coccinelle en habit de<br /> voyageuses, Abeille et Oiseau-mouche en pierrot et colombine, Scarabée et Hanneton en clown et farceur, Mille-pattes en porteur de valise, Cerf-volant en habit d'Aladin, le Duo de Criquet en agent<br /> secret en infiltration... tel que nous les avaient décrit les ancêtres lors des longues soirée d'hiver dans leur performance d'immobilité.<br /> Un nouveaux printemps nous attendait tous à une vie transformée. Rassuré sur l'avenir des fourmis et encouragé par la "Reine" je parti à la suite des statues de RAVANALLA en route vers . . .
Répondre

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public adulte en situation de handicap mental.
  • Contact

Pages