Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:22


Suite et fin ! On la rejoue, mais cette fois-ci c'est la dernière !

 

Le théâtre forum était donc l’un des modes de sensibilisation que nous avions choisi pour partir à la rencontre du public des ESAT de Saône et Loire, soutenus par le conseil général.

 

Dominique, Christian, René, Michel et Nicolas se sont lancés dans l’aventure, il y a un peu plus d’un an maintenant.

A leur côté, Isabelle et moi-même les avons accompagnés dans cette tournée.

 

A la fois ensemble et  chacun à sa place, nous avons construit notre troupe d’intervention !

Notre mission : tenter de faire émerger une réflexion et laisser entendre qu’il existe toutes sortes de situations et de réponses possibles, en fonction des différentes personnalités, sensibilités et visions que l’on peut avoir du monde et des autres.

Et c’est bien là toute la force du théâtre forum : loin de proposer les « bonnes solutions » et une fin unique, il permet avec la participation de chacun, sinon de répondre à toutes les questions, du moins d’imaginer collectivement des pistes de réflexions alternatives aux problèmes de ce monde. Et sortir du manichéisme, se mettre à la place de l’Autre, prendre conscience de nos différences… Ne sont-ce pas là les bases d’une société solidaire et ouverte sur le monde ?

 

 

C’était donc le Vendredi 20 janvier, au petit matin, que nous sommes arrivés à Joncy accueillis par Evelyne à la salle des fêtes.

le froid dehors était saisissant, mais la chaleur et la lumière qui régnaient à l’intérieur nous ont tout de suite mis à l’aise.

Et à 10 h précises, après quelques échanges amicaux et les retrouvailles avec Bogdan,  nous avons pu démarrer notre dernière séance.

Comme à l’accoutumée, j’explique comment va se dérouler notre matinée et présente chacun et chacune.

 

1ère scène « T’as pas 1 € ? » sur une fête foraine, un résidant est agressé et se fait voler son portefeuille

 

Quelques exemples d’intervention…

 

Emeline : veut appeler la police avec son portable.

La scène est mise en jeu, mais malheureusement, les voleurs lui saisissent son portable qui représente plus d’intérêt que « l’euro » demandé…

 

Bogdan : propose d’aller à la fête foraine accompagné de Franck pour se défendre si besoin. Il dit être prêt à se bagarrer avec les agresseurs.

J’attire l’attention sur le fait que la situation peut dégénérer

 

Dany : propose de mettre son portefeuille dans une poche cachée à l’intérieur ; au moment de l’intervention des voleurs, ceux-ci se retrouvent bloquer devant la situation et abandonnent.

 

Marlène : accepte de jouer une situation avec un sac à main pour illustrer plus concrètement un vol à l’arrachée.

 

Adrien : propose de crier « à l’aide », ce qui risque d’alerter les gens autour, voire la police éventuellement présente. La solution est radicale, le voleur déguerpit.

 

Certaines personnes dans l’assistance proposent de s’équiper de bombe lacrymogène, d’un couteau…

La discussion s’ouvre sur l’interdiction qui en est faite en France et le risque majeur que la situation se retourne contre soi-même.

 

Emeline : intervient et simule un coup de pied entre les jambes de l’agresseur. La situation est arrêtée, l’agresseur dit qu’il va sûrement rendre le coup violement à moins qu’il soit terrassé par la douleur auquel cas Emeline n’aura pas intérêt à se retrouver sur son chemin.

 

Fin de la scène, je refais le point avec tous sur les solutions qui semblent marcher et celles qui sont risquées.

 

 

2ème scène : « t’as vu comme c’est sale ! », deux personnes partagent un appartement, une des 2 personne ne respecte pas le contrat.

 

Dany : tente de convaincre Michel de faire le ménage mais en vain. Dégouté par son entêtement, il s’en va…

 

Marlène : propose d’éteindre la télé, ce qui met Michel très en colère, il ne va toujours pas faire le ménage.

 

Emeline : se fâche, lui enlève les pieds de la table basse, elle tente de lui arracher des mains la télécommande, elle veut tout envoyer balader…

Ce qui met Michel plus encore en colère.

 

Marlène : propose de lui rappeler les règles

Adrien : joue la scène, mais Michel ne veut rien entendre.

 

Emeline : veut punir Michel mais après discussion avec tout le monde, celle-ci comprend que ce n’est pas son rôle.

 

Nathalie : le prévient que si dans une semaine, ça continue, elle va déménager, elle ne veut plus vivre avec lui. Elle fait appel à un éducateur.

 

Dany : intervient dans le rôle de l’éducateur, il fait comprendre à Michel que devant la plainte de sa colocataire, celui-ci n’étant pas capable de respecter leur contrat de vie à 2, il risque de retourner au foyer.

Michel réagit tout de suite et se met en mouvement pour faire le ménage.

3ème scène : « a qui le tour ? », deux personnes partagent un repas, c’est toujours le même qui se lève pour remplir le pichet à eau…  

 

Franck : signifie à Christian qu’il est impoli de se comporter comme ça avec les autres.

 

Emeline : lui dit qu’il exagère mais celui-ci s’entête.

 

Dany : propose d’aller manger ailleurs. Christian est embêté, bientôt plus personne ne voudra manger avec lui.

 

Jean-Noël : décide de ne pas se lever non plus et de finir le repas sans boire…

 

Marlène : va chercher une fois de plus le pot d’eau et empêche Christian d’y accéder.

 

Jean-Noël : se lève pour aller remplir son verre. Chacun pour soi !!!

 

Le débat est ouvert sur la difficulté une fois de plus sur le partage.

Jusqu’ou peut on accepter de partager ?

Chacun pour soi, ne parait pas l’idéal non plus.

 

La séance est terminée, une fois de plus l’interactivité a bien fonctionné.

Les échanges ont été nombreux et fluides.

 

Anaïs dit avoir été très touchée par la 1ère scène.

Emeline était contente d’avoir rencontré un autre ESAT.

Jean-Noël a bien retrouvé les mêmes situations qu’à Joncy.

Dany avait déjà participé à une forme de théâtre sur le racisme et la violence.

 

Plusieurs personnes dans l’assemblée nous disent qu’elles seraient intéressées pour participer à nouveau à un forum sur le racket, l’entraide, le respect…

 

Pour conclure, je donne la parole aux 4 comédiens pour le mot de la fin :

 

René : est surpris par toutes les idées, les différentes solutions qu’ont pu apporter les travailleurs de tous les ESAT rencontrés.

 

Michel : c’était la 1ère fois qu’il faisait du théâtre, il a beaucoup aimé.

 

Nicolas : ça m’a permis de retrouver des anciens copains et de m’en faire des nouveaux.

 

Christian : a été content de rencontrer et débattre avec  toutes ces personnes. « Ensemble, on apprend à être meilleur »

 

Une fois encore on remercie tout le monde sans oublier bien sûr le conseil général de Saône et Loire

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Temps Libéré
  • : théâtre, peinture, art plastique, musique, sport, soutien etc comme activités de développement personnel pour un public adulte en situation de handicap mental.
  • Contact

Pages